Pourquoi la qualité du sommeil est-elle médiocre en février ? Et que faire ?

Le mois de février n’est pas du tout favorable à un bonne qualité de sommeil et on le surnomme souvent le mois de l’insomnie. C’est le résultat d’une enquête auprès de 20 800 personnes entre mars 2011 et juin 2012, effectuée par Sleepio.

Pourquoi la qualité du sommeil est-elle médiocre en février ?

la qualité du sommeil

C’est effectivement la période de l’année où les jours sont courts, il fait froid, le ciel est couvert et où la plupart des gens se sentent déprimés. Selon des chercheurs britanniques, c’est au cours de ce mois de février que la qualité du sommeil est la moins bonne de l’année.

Comment ressent-on cette mauvaise qualité du sommeil ?

  • La période d’endormissement est allongée de 8 minutes selon une étude réalisée sur environ 21 000 personnes.
  • Chez les personnes qui font de l’insomnie, c’est 10 minutes de plus qu’il leur faut pour s’endormir.

En perdant du temps de sommeil, la qualité du sommeil devient moins bonne et cela peut entraîner pour certaines personnes la suppression d’un cycle du sommeil.

Sur les 21 000 personnes qui ont répondu au sondage sur le sommeil, 68 % se sont plein de leur qualité de sommeil et d’être particulièrement fatigués alors qu’ils n’étaient plus que 39 % en mars » précise le Professeur Colin ESPIE.

Il semblerait que les femmes soient plus touchées que les hommes par cette moins bonne qualité du sommeil.

Alors comment améliorer la qualité du sommeil en février ?

On a pu mettre en évidence 2 facteurs qui pourraient expliquer ce phénomène de baisse de qualité du sommeil : le froid et le manque de lumière naturelle.

qualité du sommeil et froid de l'hiverLe froid et la qualité du sommeil

En effet, le mois de février est souvent le mois le plus froid de l’année et c’est l’époque pendant laquelle on chauffe le plus et parfois trop.

N’oubliez pas que la meilleure température pour un sommeil de qualité et récupérateur est de 19°C. Bien souvent en mettant trop de chauffage, il fait pas loin de 21° voire 22° dans votre chambre !

La lumière naturelle au secours de la qualité de votre sommeil

D’autre part, le manque de lumière naturelle a tendance à faire baisser le moral et donc la qualité du sommeil. Vous pouvez d’ailleurs pour éviter les effets de ce manque de soleil en hiver, utiliser la luminothérapie.

C’est une méthode qui consiste à s’exposer à une lumière au cours de la journée de façon à mieux réguler notre horloge biologique interne. Au cours de ces séances, la sécrétion de la mélatonine, hormone du sommeil, est bloquée. Elle n’est donc plus secrétée anormalement au cours de la journée et sera donc produite au moment de l’endormissement pour une meilleure qualité de sommeil.

20 % des personnes ressentent le blues hivernal et différents troubles hivernaux. La luminothérapie est une méthode simple pour vous débarrasser de la dépression au cours de l’hiver.

Des séances régulières de luminothérapie synchronisent notre horloge biologique et rechargent l’organisme en énergie et le préparent à affronter l’automne et l’hiver en pleine forme et de bonne humeur, pour un sommeil de qualité.

Plus que quelques jour pour le mois de Mars !

Et vous, avez-vous constaté une moins bonne qualité de votre sommeil en février ? Etes-vous sujets à ce bues de l’hiver et comment avez-vous trouvé des solutions ?

Nous répondons à vos questions dans les commentaires.

Solutions sommeil et insomnie

2 commentaires

  1. Merci pour cet article assez surprenant. Je ne pensais pas que la plupart de nos problèmes d’insomnies se retrouvent tous dans ce mois. Heureusement que c’est le mois le plus court de l’année ;).

  2. Je viens de tomber sur votre article, j’ignorais complètement que le mois de Février avait un impact sur notre sommeil. Merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*