L’énigme du sommeil décalé

C’est parfois l’oscillateur interne réglant notre rythme biologique veille-sommeil qui se trouve décalé et ne parvient plus à s’adapter aux synchroniseurs. Et on se retrouve ainsi avec un sommeil décalé dans le temps, à se coucher souvent trop tard. 

Etes-vous une personne de la nuit avec un sommeil décalé dans le temps ?

Certaines personnes, peut-être 1 %, paraissent en retard sur l’horaire habituel de sommeil : le sommeil est si décalé que ce sont plus des gens du soir mais des gens de la nuit.Iil leur est quasi impossible de s’endormir avant 2 heures du matin.

En revanche, ils dorment normalement, si leurs occupations leur en laissent la possibilité, de 2 ou 3 heures à 10 ou 11 heures du matin. Les somnifères pour remédier à ce sommeil décalé sont souvent inefficaces.

Mais une « chronothérapie » peut résoudre le problème du sommeil décalé. Il s’agit de retarder encore d’avantage le coucher, de 3 heures par jour, jusqu’à retomber sur un horaire normal, qu’il faudra ensuite respecter attivemet au risque de retrouver rapidement un sommeil décalé.

Le sommeil décalé en avance

A l’inverse, chez des sujets âgés notamment, on oberve parfois un sommeil décalé avec des avances de phase :

  • coucher très tôt
  • et lever très matinal. I

Il s’agit peut-être d’une modification du réglage de notre horloge biologique interne avec l’âge.

Certaines personnes vivent spontanément selon un rythme veille-sommeil dont la période est différente de 24 heures, comme si leur horloge avançait ou retardait de plus en plus chaque jour.

Enfin, on a constaté chez certains sujets victimes de dépression grave un déphasage entre le cycle veille-sommeil et celui de la température corporelle, accompagné d’anomalies du sommeil. Le décalage du sommeil est-il la cause de la dépression ? Ce n’est sans doute pas aussi simple . . .

Solutions sommeil et insomnie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*