Somnifères et trouble du sommeil font-ils bon ménage ?

Utilisés depuis bien longtemps, les somnifères sont certainement parmi les plus vieux médicaments. Des plus doux aux plus sédatifs, les Français en usent voire en abusent …Découvrez quelles précautions prendre avec des  traitements aux somnifères.

Comment définir les somnifères ?

Les somnifères et le sommeilLes somnifères sont des médicaments qui agissent effectivement sur l‘insomnie mais n’ont aucun effet sur la cause de celle-ci. Un des inconvénients est qu’ils suppriment la phase de sommeil paradoxal, celle pendant laquelle les rêves sont actifs et les informations emmagasinées dans votre cerveau pendant la journée s’organisent.

Avec l’utilisation des somnifères, Il en résulte un risque de perturber le fonctionnement de votre mémoire et d’affaiblir vos performances physiques et intellectuelles.

La consommation excessive de somnifères en France !

Il est utile de rappeler ici que :

* la France est championne du monde de la consommation de somnifères
* avec plus de 1 milliard de comprimés
* ingurgités par an par 6 millions de personnes,
* soit trois fois plus que la moyenne des pays occidentaux !

Les précautions pour la prise des somnifères :

La prise de somnifères n’est pas anodine et il est important de découvrir  les précautions à prendre en cas d’utilisation prolongée de somnifères.

  • le traitement doit s’effectuer à faibles doses.
  • le patient doit être bien informé des effets indésirables des somnifères possibles et des problèmes d’un traitement prolongé.
  • le traitement médicamenteux doit être nécessairement complété par des dispositions d’hygiène de sommeil.
  • une prescription continue ne doit pas dépasser plusieurs semaines.

Avant de choisir de traiter vos troubles du sommeil avec des somnifères, consultez votre médecin.

Les somnifères contre les troubles du sommeil

Les différents types de somnifères

Il existe plusieurs types de somnifères :

Les somnifères barbituriques, les plus anciens :

somnifères barbituriquesCe sont les premiers somnifères qui ont été utilisés pour traiter les troubles du sommeil. Ce sont des dépresseurs du système nerveux. On les utilise très peu aujourd’hui car ils présentent de nombreux effets secondaires indésirables.

Traiter avec ce type de somnifères barbituriques entraîne un état de dépendance et de plus ils sont toxiques. Ce traitement aux somnifères est encore utilisé dans le cas d’épilepsie ou d’anesthésie générale.

–> Quelques noms des plus connus parmi les somnifères barbituriques : phénobarbital, l’amobarbital, le butobarbital et le thiopenthal

Les somnifreres benzodiazépines :

somnifreres benzodiazépinesLes plus connus sont la Valium et le lexomil. Ce sont des anxiolytiques qui ont un effet sur les troubles du sommeil. Ils ont avantageusement remplacé les somnifères barbituriques dans le traitement des insomnies.

En effet :

  • les somnifères benzodiazépines sont nettement moins toxiques en cas de surdosage.
  • Sur prescription médicale, en général, il est conseillé de ne pas traiter avec ce somnifère plus de 4 semaines.
  • On peut noter une contre-indication en cas d’apnée du sommeil.

–> Quelques noms des plus connusparmi les somnifères benzodiazépines : nitrazépam, l’estazolam, le flunitrazépam, le loprazolam, le lormétazépam, le témazépam et le triazolam

Les somniferes hyptnotiques :

Les somniferes hyptnotiquesCe sont des somnifères pour traiter des troubles psychiques mais pour certains d’entre eux pour des troubles du sommeil. Les phénothiazines utilisés en tant que somnifères sont surtout anti-histaminiques. On note aussi des effets secondaires comme de la somnolence pendant la journée.

–> Quelques noms des plus connus de somnifères hyptoniques : Doxylamine, Niaprazine, Donormyl, Lidene, Noctyl, Nopron Enfant

Les somnifères dernière génération :

Ces somnifères sont assez proches de la catégorie des benzodiazépines mais produisent une meilleure qualité de sommeil et notamment du sommeil paradoxal.

–> Le zolpidem est le somnifère le plus vendu en France.

Traiter avec ces somnifères entraîne une action hypnotique rapide et de courte durée, ce qui limite les effets résiduels de somnolence le jour.

Pour en savoir plus sur les somnifères, lisez nos articles sur les effets indésirables des somnifères et « Comment bien dormir sans somnifères ? »

Si vous aussi, vous utilisez des somnifères, avec-vous des effets secondaires ? Qu’avez-vous essayé pour essayer de les replacer ? Quels effet secondaires avec-vous constaté après une utilisation prolongée de somnifères ?

Posez nous vos questions, nous aurons un plaisir à y répondre dans les commentaires.

Solutions sommeil et insomnie

2 commentaires

  1. bonjour,
    celà fait 40 ans que je prends du mépronizine il ne se fait plus depuis 1 an mais j’en avais un eu d’avance mais voilà que je l’ai épuisé depuis 1 an j’ai essayé au moins une dizaine de remède mais celà ne me fait rien je passe des nuits blanche c’est une horreur je suis allé voir des médecin mais rien n’y fais on vient de m’envoyer à LYON
    et il faut 1 an d’attente et il ne donne pas de rendez-vous celà peut durer longtemps mais moi je ne peux pas attendre plus longtemps celà devient impossible dans mon couple et moi je deviens folle que faut-il faire venez à mon secours je vous en suplie
    veuillez agreer mes sincères salutations
    mme FAILLET

  2. Théodoloz Brigitte

    Bonjour,

    Je fais des apnées du sommeil et j’ai l’appareil d’assistance respiratoire. Mais je dors mal par nature et encore moins avec l’appareil qui gêne mon endormissement et mon sommeil. Quel médicament aidant à dormir, assez efficace, autre que phytothérapie et homéopathie, pourrait m’aider sans aggraver les apnées du sommeil, svp ? Qu’en-est-il de l’Atarax ?
    Merci.
    Bien à vous

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*